À Saint-Nazaire, Jeppe Hein fait tourner les têtes

Lieux culturels incontournables de Saint-Nazaire, le LiFE et le Radôme, exposent l’installation de l’artiste danois Jeppe Hein sobrement intitulée « Distance », qui interroge le rapport entre l’œuvre et le spectateur. À voir jusqu’au 5 octobre.

Une forme spectaculaire s’élève en majesté dans le hall du LiFE : c’est un mélange d’art, d’architecture, de design et peut-être même de danse. Une forme mobile empruntée à l’avant-garde minimale américaine des années 60 et 70.

Graphique et monumentale, cette sculpture de l’artiste danois s’apparente à une chaîne de montage industriel, ou bien des rails de montagnes russes. Surprise ! En s’approchant, un ballet mécanique se joue sous nos yeux intrigués : nous assistons à la mise en mouvement d’une balle immaculée sur le ruban de métal. Loopings et boucles vertigineuses, l’objet suit mécaniquement les arabesques de la sculpture d’acier. Et ce spectacle recommence à l’arrivée de chaque nouveau spectateur. Le secret de cette mise en mouvement soudaine ? Un système de capteurs, présent dans de nombreuses œuvres de l’artiste.

Cette installation de Jeppe Hein interroge la distance qui nous sépare de l’œuvre d’art. Elle propose une vision de l’architecture comme expérience du mouvement et de la gravité, deux notions au centre de sa réflexion. Faire participer le spectateur et déjouer ses attentes : voilà une œuvre qui ne vous laissera pas indifférent.e ! Redimensionnée dans une version king size pour s’adapter aux proportions du LiFE, cette œuvre interactive interroge aussi le rapport de l’art avec les lieux d’exposition.

Le LiFE et le Radôme, incontournables sur la scène culturelle nazairienne

Le LiFE (un ancien abri destiné aux sous-marins de combat) remplit sa promesse d’offrir à Saint-Nazaire une programmation culturelle riche et variée : expositions, installations, concerts, spectacles… Ce n’est qu’en 2007 que le LiFE a défini son identité actuelle, reconverti en un lieu culturel dédié à la création contemporaine. Une scène d’expérimentation, de rencontres et de découvertes à découvrir dans la ville de Basse-Loire.

L’exposition de Jeppe Hein se poursuit sur le toit de la base des sous-marins, au Radôme. Au programme : des vidéos de l’artiste et des ateliers d’art plastique destinés aux enfants (en accès libre).

Une exposition pour toute la famille

Les idées d’ateliers ne manquent pas pour prolonger la visite de l’exposition – et éveiller les enfants à l’univers artistique : conception de labyrinthes, de machines à voyager dans le temps, d’une ville-machine… Les ateliers « Arts plastiques » accompagnent nos têtes blondes (5-12 ans) dans la visite de l’exposition et leur proposent des expérimentations plastiques en lien avec l’exposition.

Quant aux scientifiques en herbe et aux curieux de tous âges, les ateliers scientifiques et techniques des « Petits Débrouillards » leur proposent d’explorer les liens entre art et science. Suite à ces expérimentations, les participants sont invités à créer une machine en 2D, qui sera mise en mouvement le 28 septembre, à l’occasion de la Semaine de la Science.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

LiFE
Base des sous-marins – alvéole 14
Boulevard de la Légion d’Honneur
44600 Saint-Nazaire

> Retrouvez l’article sur le blog local de Cartidge World

Cartridge World est le leader mondial de la vente et recharge de 
cartouches jet d'encre et laser d'imprimantes.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :