Les plus beaux marchés de Paris

Chics ou populaires, halles couvertes ou tréteaux, à Paris, vous pouvez faire vos emplettes sur 82 marchés différents, de quoi satisfaire tous les goûts. Aujourd’hui, on vous présente ceux qui valent le détour. Prenez votre caddie (ou votre panier, choisissez votre camp) et suivez-nous.

Marché Raspail

Le marché d’Aligre

Son ambiance effervescente, la rue adjacente très bon marché, le magnifique marché aux puces pour chiner et la gouaille des commerçants sont autant de raisons de filer au marché d’Aligre dans le 12e arrondissement (dit aussi marché Beauveau).

Dans notre panier : de la viande du boucher star Michel Brunon (qui fait partie des best of des adresses parisiennes recommandées par Alain Ducasse), du poisson de pleine mer de Patrick Dubuisson, approvisionné quotidiennement à Rungis, des baguettes au sésame et au pavot de Monsieur Moisan, et du fromage de Langlet-Hardouin (parmi les quelque 350 références, le choix a été dur!). Bobo le marché Beauveau ? Peut-être, mais authentique tout de même.

En pratique : le marché d’Aligre (halle Beauveau, Place d’Aligre, 12e, métro Ledru-Rollin) est ouvert tous les jours sauf le lundi, de 9h à 13h et de 16h à 19h30, et le dimanche jusqu’à 13h30.

Marche Aligre

Le marché des Enfants-Rouges

Il est bon de se retrouver à Paris comme dans un petit village, d’assister à une vie de quartier avec ses petits commerces de proximité. Derrière les stands, une vingtaine de primeurs, fleuristes et traiteurs officient dans ce petit coin du Marais, le plus vieux marché couvert de Paris.

Des tables sont disposées à l’extérieur pour une pause à la cool. On sirote une citronnade bien fraîche et/ou on savoure un petit plat venu d’ailleurs concocté par l’un des traiteurs du marché. Les Enfants Rouges offrent un aller simple pour Marrakech, Rome, Beyrouth ou Tokyo ; les globe-trotters y trouveront leur bonheur. Quant aux plus gourmands, ils s’accorderont un dessert de choix : les divines crêpes d’Alain Miam Miam. On en redemande.

Dans notre panier : rien, on a tout mangé sur place !

En pratique : le marché des Enfants-Rouges (39 rue de Bretagne, 3e, métro Filles du Calvaire) est ouvert tous les jours sauf le lundi, du mardi au samedi de 8h30 à 19h30, et le dimanche de 8h30 à 14h.

Marche des Enfants Rouges

Le marché Saint-Martin

Dans ce petit marché couvert, on trouver un nombre réduit de marchands, mais beaucoup de stands de restauration sur le pouce. Pour une envie de burger, on file au Réfectoire, un food truck garé dans la halle Saint-Martin. Ou bien au « Comptoir de Brice », qui propose les fameux burgers de Brice Morvent, ex-candidat de Top Chef, mais aussi une délicieuse pizzetta à la truffe.

Avec ses soupes, ses salades parfumées et ses pad thaï, le traiteur Thaï Street Food nous emmène à Bangkok. Dépaysement assuré !

Dans notre panier : de la viande de boucherie-traiteur à l’ancienne, du couscous, des pad thaï, de la charcuterie d’outre-Rhin de l’épicerie allemande « Der Tante Emma-Laden », qui importe tous ses produits d’Allemagne. Mais pas de dessert (les bouches sucrées seront déçues ici).

En pratique : le marché Saint-Martin (31-33 rue du Château d’Eau, Xe, métro Château d’Eau) est ouvert tous les jours sauf le lundi, du mardi au samedi, de 9h à 20h, et le dimanche, de 9h à 14h.

marche_saint_martin

Le marché Saint-Quentin

Des commerçants qui se lèvent aux aurores pour chercher des fruits et légumes ultra-frais à Rungis et qui vous accueillent avec le sourire en vous appelant par votre prénom ? Bienvenue dans un des plus beaux marchés de la capitale !

La halle Saint-Quentin et ses armatures de fer (tout en briques roses et fonte verte à l’extérieur) abritent un splendide marché haut en couleurs. C’est la plus grande halle de la capitale. Ici on trouve de tout : primeurs, fleuristes, bouchers, fromagers, poissonniers, quincaillers… sans oublier un kiosque sans gluten et un cordonnier.

Une fois encore, vous pouvez prendre une pause pour déguster les petits plats d’un des douze traiteurs du monde, sur les tables placées sous les arcades vertes, au fond de la halle.

Dans notre panier : un peu de tout, des produits sans gluten, et même des chaussures ressemelées.

En pratique : le marché Saint-Quentin (85 bis boulevard Magenta, 10e, métro Gare de l’Est) est ouvert du mardi au samedi, de 8h à 20h, et le dimanche de 8h à 13h30.

Marché Saint-Quentin

Le marché Raspail

Le cliché du marché le dimanche, c’est à Raspail que vous le vivrez (il n’est ouvert que ce jour-là…). Depuis 1989, c’est la star des marchés bio de la capitale, fréquenté par une clientèle chic 100% « biobo ». Fruits et légumes, viandes, fromages, pains, traiteurs, vins, fleurs… On y trouve une cinquantaine de petits producteurs de bouche mais pas uniquement.

Dans notre panier : de la viande du boucher Jacques Lessieu, qui choisit ses bêtes selon les régions d’élevage et la qualité des sols. Les autres jours de la semaine, vous pouvez vous rendre dans sa boutique du 5eme arrondissement (70 rue Claude-Bernard).

En pratique : le marché Bio Raspail (entre les rues du Cherche-Midi et de Rennes, 6e, métro Notre-Dame-des-Champs) est ouvert le dimanche de 9h à 15h.

> Lire l’article sur le Blog des Éditions Leconte

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s