Le BMO, un diplôme reconnu par l’État

Par arrêté en date du 7 avril 2017, le Bachelor de Manager en Optique (BMO) est désormais reconnu par l’État. Certifié RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles), ce diplôme français de niveau 2 a une équivalence Licence, et un niveau 6 selon la nomenclature européenne. Un atout pour les étudiants, diplômés et futures promotions du cursus, grâce à des liens renforcés avec les professionnels du secteur.

Le titre certifié RNCP « permet à son titulaire de certifier les compétences, aptitudes et connaissances nécessaires à l’exercice d’un métier ou d’une activité correspondant à un domaine professionnel »  sur l’ensemble du territoire.

Par cette reconnaissance, l’État valide la qualité du programme et des équipes pédagogiques du BMO, ainsi que son adéquation avec le marché de l’emploi.

La garantie d’une forte employabilité

Cette certification valorise l’employabilité des étudiants et représente une valeur sûre pour leur avenir. Elle leur :

  • donne l’occasion de suivre le cursus par contrat de professionnalisation ou par contrat d’apprentissage et d’y accéder par la validation des acquis de l’expérience (VAE),
  • garantit un salaire équivalent à celui des diplômés universitaires de niveau 2 (bac+3/4, niveau Licence/Master 1).
  • ouvre les portes des sièges et de l’industrie optique en leur permettant d’accéder à de nouvelles possibilités de financement, notamment auprès des Organismes Paritaires Collecteurs Agréés (OPCA).

Pour l’ISO, la reconnaissance du Bachelor de Manager en Optique est un gage de sérieux et de crédibilité au plan national et consolide la valeur du titre à l’international. « Le BMO est l’équivalent international de la Licence européenne », souligne Taylor Anelka, Directeur du cursus Management à l’ISO.

Des liens consolidés avec le monde professionnel

Le Directeur Pédagogique du BMO veille à adapter en continu le programme aux évolutions du secteur. Ce cursus professionnalisant vise en effet à délivrer des compétences concrètes aux étudiants, considérés avant tout comme des salariés en formation.

Tremplin vers l’autonomie, le leadership, la curiosité et l’ouverture d’esprit, le BMO, vivier de managers polyvalents et immédiatement opérationnels, est très apprécié par les entreprises de l’optique. Cette reconnaissance de l’État favorisera le développement de partenariats de plus en plus forts avec les entreprises du secteur – à l’instar de Luxottica, récemment intervenu à l’ISO Paris pour rencontrer les étudiants et leur présenter les opportunités de carrière au sein du groupe.

> Plus d’infos sur le Bachelor de Manager en Optique

>> Lire mon article sur le site de l’ISO

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s