Le Big Tour à Biscarrosse : l’environnement à l’honneur

La 2e étape du Big Tour se déroule à Biscarrosse ce jeudi 30 juillet. Ce grand événement populaire fait la part belle à l’environnement. 

« Nous sommes très heureux de recevoir le Big Tour à Biscarrosse au sein de la Communauté de Communes des Grands Lacs », déclare Hélène Larrezet, maire de Biscarrosse. Cette station balnéaire qui bénéficie d’un patrimoine naturel exceptionnel (lacs et forêt) est une destination de tourisme balnéaire et d’écotourisme privilégiée. L’économie biscarrossaise est également tournée vers l’aéronautique (Centre DGA Essais de Missiles, un site unique en Europe, base aérienne de Cazaux…), avec une niche économique particulière liée à son passé industriel autour de l’hydraviation (Saint-Exupéry et d’autres grands noms de l’aviation française y ont pris leur envol pour les premières traversées transatlantiques). Autre grande caractéristique de la région, l’exploitation forestière – de la culture à la transformation du bois – grâce à la forêt des Landes. « Nous nous retrouvons dans les objectifs et les valeurs du Big Tour : la France qui gagne, qui produit de la qualité et axée sur la performance. Redynamisons-nous, ne baissons pas les bras. Transmettons un message positif aux jeunes, ouvrons-leur l’horizon ! », s’enthousiasme-t-elle.

S’émerveiller et agir pour la biodiversité 

Avec l’association Beauval Nature, le Big Tour est l’occasion de réfléchir sur l’écologie en s’émerveillant devant la beauté d’un tigre, la grâce d’une antilope ou l’agilité d’un singe via des vidéos tournées dans le ZooParc de Beauval. « Tout cela ne peut pas disparaître, alors nous agissons », lance Delphine Delord, la Vice-présidente. L’association est très impliquée dans des actions de préservation de la biodiversité mondiale et des espèces menacées, ainsi que des programmes de recherche scientifique qui visent à mieux connaître et protéger les animaux. « L’idée est de partager notre passion pour les animaux et la biodiversité, d’inciter les Français à venir au ZooParc – 4e plus beau zoo du monde avec 35 000 animaux – pour être en prise direct avec le monde du vivant et les sensibiliser sur la nécessité de prendre part à des actions en faveur de la biodiversité », affirme-t-elle. En parrainant un animal du ZooParc, chacun peut créer un lien avec lui tout en contribuant au financement des programmes de conservation (tous les fonds récoltés sont versés à l’association et utilisés sur le terrain).

Sur le volet sportif, le club Boxers de Bordeaux met en avant le hockey sur glace auprès de la population locale, économique et touristique à Biscarrosse, mais aussi à Vieux-Boucau et Arcachon. « Dans la métropole bordelaise, le hockey est le 1er sport de salle et le 3sport après le rugby et le foot », indique Thierry Parienty, Président du club et par ailleurs gérant de Voltéo, une chaîne nationale de magasins pour batteries et piles. Au programme : stand animé par des joueurs du club pour répondre aux questions du public, initiation et démonstrations sur la manière de tenir une crosse et de marquer des buts, ainsi que de nombreux lots à gagner.

Article pour La Tribune / Bpifrance

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s