Econox : retour sur le rachat d’AD Coup

Acteur de l’économie circulaire, Econox fabrique des conteneurs de récupération pour tous types de déchets (textiles, ordures ménagères…). Retour sur le rachat de son prestataire AD Coup, sa restructuration, son financement et l’intégration des nouvelles équipes.

Basée à Bierne près de Dunkerque, Econox est spécialisée dans la conception, la fabrication et la distribution de bornes de collecte design en acier – à l’origine notamment des conteneurs « Le relais » et du module Trilib’ à Paris sur le volet textile. En juin 2019, la PME a racheté AD Coup Littoral, entreprise de découpe laser alors en redressement judiciaire, devenu AD Coup by Econox. Les deux voisines étaient complémentaires, la découpe des pièces composant les containers en acier d’Econox étant systématiquement confiée à AD Coup.

Un rachat stratégique 

Grâce au soutien de Bpifrance, 2,6 millions d’euros ont été investis dans le rachat du fond de commerce et l’installation d’un outil complémentaire de peinture pour le grenaillage, la métallisation et le poudrage de certaines pièces métalliques. « Nous avons réussi à lever 2,6 millions alors que notre chiffre d’affaires s’élevait à 2,8 millions d’euros. C’était audacieux ! », s’enthousiasme Christophe Demassiet, son dirigeant-fondateur, qui développe toute une marque autour d’Econox (Econox Energie, Econox Production, etc.). « J’ai dû convaincre les banquiers et les partenaires du projet de l’intérêt d’acquérir AD Coup en termes de stratégie de développement commercial », indique-t-il. À savoir éviter la fuite de savoir-faire, mais aussi garantir aux clients d’Econox un produit de qualité et se diversifier. Et d’ajouter : « Bpifrance, qui m’a toujours accompagné, s’est porté garant auprès du pôle bancaire dans l’investissement du bâtiment ». Forte de 44 salariés sur les deux entités, Econox peut désormais faire face à de très grands volumes. Chiffre d’affaires prévu grâce à ces investissements : 8 millions d’euros.

10 des 14 emplois sauvés 

En rachetant AD Coup, Econox a sauvé 10 des 14 emplois que comptait la société. « Une entreprise se gère comme une famille. Il faut un chef, un pilote, un guide. C’est important de rassurer les collaborateurs ; notre politique de diversification des activités y contribue. Ils connaissent nos objectifs et sont motivés par le challenge que nous leur proposons », souligne le dirigeant. Ses objectifs sont de maintenir les emplois, de continuer à innover et à « s’amuser à apporter des solutions complètes clé en main ». Econox s’apprête à lancer un équipement capable de produire du fioul domestique à partir de plastiques non recyclables. « Je suis convaincu que tous les déchets devront être triés et revalorisés : les livres, les cheveux, les mégots, les déchets alimentaires… », conclut-il, confiant dans l’avenir d’Econox.

Chiffres clés d’Econox

  • Création : 2013
  • Rachat d’AD Coup : juin 2019
  • 10 emplois sur 14 repris
  • Levée de fonds de 2,9 millions d’euros 

Article pour La Tribune / Bpifrance

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s