L’Atelier Tuffery : la plus ancienne manufacture française de jeans

Au cœur des Cévennes, l’Atelier Tuffery est une entreprise familiale créée en 1892, à la tête de laquelle 4 générations se sont succédées. Julien Tuffery, l’arrière-petit-fils du fondateur, en reprend les rênes en 2016 avec son épouse Myriam. Une success story made in France, entre héritage d’un savoir-faire traditionnel et modernisation.

L’histoire de l’Atelier Tuffery remonte à la fin du XIXe siècle avant l’invention du prêt-à-porter. En 1892, Célestin Tuffery, maître tailleur confectionneur à Florac et arrière-grand-père de l’actuel dirigeant, travaille la toile de Nîmes, un tissu économique, pratique et facile d’entretien adapté aux besoins des ouvriers des chemins de fer.

Une histoire écrite sur 4 générations

La seconde génération est réquisitionnée comme tailleurs dans les usines pour confectionner des uniformes. Puis sous l’influence américaine, l’Europe voit débarquer la grande mode du jean, symbole de liberté, d’émancipation et de rébellion. Chaque jour pendant 50 ans, 60 « petites mains » fabriquent des centaines de jeans à l’atelier.

À partir de 1980, le père et les deux oncles de Julien Tuffery reprennent l’entreprise – « ce sont encore les belles années », précise-t-il. Mais en 1985, débute l’ère de l’industrialisation qui ravage la production textile française dont plus de 80 % est délocalisée au Moyen-Orient, au Maghreb et en Asie. Résultat : en l’an 2000, la manufacture ne compte plus que 3 salariés. Des artisans passionnés portés par une éthique et des valeurs qui vont perpétuer le savoir-faire de la maison.

Un nouveau souffle entre artisanat et modernité

Après 30 ans sans investissement, l’Atelier Tuffery était voué à disparaître quand Julien en reprend la gérance avec Myriam, 4e génération à la tête de l’entreprise familiale. Tous deux ingénieurs dans l’industrie, ils ne se destinaient pas à reprendre le flambeau. Mais passionnés par un savoir-faire transmis par le père et les oncles de Julien – qui, dans ses plus jeunes années, « finissait ses devoirs sur la table à coudre et cousait aussitôt ses devoirs terminés » –, ils restructurent et développent la manufacture plus que centenaire comme une startup, un « chantier colossal ». « Nous revalorisons le métier de mon arrière-grand-père avec les techniques modernes de commercialisation, de communication et de digitalisation », explique-t-il.

Depuis 4 ans, l’Atelier Tuffery est florissant et compte désormais 20 employés. « Engagés dans une démarche de croissance à long terme, nous sommes de vrais passionnés de Made in France et défendons l’importance du local et d’une meilleure consommation. Nous voulons avant tout proposer une mode pointue », déclare-t-il. La manufacture, qui réalise 80 % de son chiffre d’affaires sur le web, se tourne aujourd’hui vers l’avenir : école de formation, extension de l’atelier pour multiplier par quatre sa surface de production, solutions digitales… « Nous sommes des e-commerçants de proximité, très attachés au territoire historique de l’atelier. Nous avons la chance de travailler et de vivre dans un cadre exceptionnel – le Parc National des Cévennes. Internet conjure l’isolement géographique et nous rapporte la valeur intégrale du produit », souligne le dirigeant, fier de son positionnement.

Article pour La Tribune / Bpifrance

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s