L’essor de l’apprentissage en ligne : quels effets sur le management d’entreprise ?

La crise a joué un rôle d’accélérateur sur la montée en puissance de la formation à distance. Modification de l’organisation et de la vie de l’entreprise, plus grande implication du manager dans la formation du collaborateur… La généralisation du e-learning change la relation entre managers et collaborateurs. 

Avec la crise, la digitalisation de la formation s’est accélérée à une vitesse sans précédent. Le digital est désormais le nouveau standard de la formation professionnelle – l’un des rares secteurs qui n’étaient pas encore digitalisés. C’est ce que révèle l’enquête réalisée cet été par Unow sur l’impact de la crise sur les compétences et les stratégies de formation des entreprises auprès de 600 fonctions RH et formation d’entreprises de plus de 250 salariés en France. Yannick Petit, CEO de cet organisme de formation spécialisé dans la formation en ligne, a observé cette année « une vraie bascule du marché » et un « changement de paradigme » : le pur distantiel a concerné en 2020 une grande majorité des formations contre 5 et 10% en 2019. « Intégrer du présentiel répondra désormais à un impératif pédagogique », indique Yannick Petit.

Des changements organisationnels 

Le management doit surmonter plusieurs obstacles : degré d’adhésion, temps de travail, freins stratégiques (récompenser et évaluer les différents niveaux de compétence)… Selon Laurent Villanueva, PDG d’E-Nov Training, une start-up toulousaine spécialisée dans le e-learning sur mesure, la formation en ligne nécessite un changement organisationnel. Le format digital permet une modularisation et une individualisation des parcours de formation. « Il est essentiel de proposer des formations adaptées qui correspondent à la culture, à la stratégie et aux moyens de l’entreprise », précise le dirigeant. La création d’une formation sur mesure découle ainsi d’une analyse du public cible (milieu social, situation géographique, niveau de connaissance des outils informatiques…).

Selon la même étude, 71% des répondants pensent que la modalité dominante sera désormais le blended learning, une formule hybride mixant présentiel et distanciel au sein d’un même parcours pédagogique. Pour Karim Ameur, ingénieur pédagogique et fondateur du jeune organisme de formation edset, « c’est le format idéal entre autonomie et accompagnement personnalisé ». 

Le nouveau rôle des managers L’essor des formations en ligne facilite le rôle des managers en « fédérant les collaborateurs et en boostant leur implication », selon Laurent Villanueva. « Le manager est beaucoup plus impliqué dans la formation de son collaborateur. Il devient une vraie partie prenante de sa montée en compétence en recevant des notifications de son évolution », ajoute Yannick Petit. Le manager a également pour rôle d’accompagner et de protéger le calendrier de son collaborateur afin de s’assurer du bon déroulé de la formation. Il lui faudra ainsi réorganiser les priorités pour rendre la formation compatible avec le travail.

Article pour La Tribune / Bpifrance

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s