Dans la Palmeraie de Marrakech, une fastueuse maison de 2 500 m2

Au sein d’une propriété de trois hectares à Marrakech, l’agence Pinto a décoré une maison de quelque 2 500 mètres carrés dans une opulence joyeuse et éclectique. 

Synonyme depuis 50 ans d’un fastueux art de vivre, l’agence d’architecture et de design d’intérieur Pinto signe la décoration d’une grande maison dans la Palmeraie de Marrakech. Bâtie sur deux niveaux dans un style marocain épuré par l’architecte tunisien Charles Boccara, cette demeure appartient à Fahad Hariri, alors client et désormais propriétaire et co-directeur artistique de l’agence. « Nous avions déjà livré sa maison à Londres et sa villa à Ibiza, deux projets réalisés presque à quatre mains avec lui. Architecte de formation et collectionneur, Fahad s’est toujours beaucoup impliqué dans ses projets, avec enthousiasme et exigence. » L’entente « parfaite et immédiate » dès la première collaboration a mené le fidèle client à racheter en 2020 l’agence qu’il connaissait par cœur, lorsque Linda Pinto, frère du fondateur Alberto Pinto, a souhaité se retirer.

Une décoration sur-mesure 

Toujours unique et de haute facture, chaque intérieur Pinto raconte une histoire particulière inspirée de la personnalité, des goûts et du style de vie de leur propriétaire – de prestigieux clients dans le monde entier. Dans ce nouveau projet résidentiel, l’idée était de rendre les codes très orientaux plus discrets et de créer un environnement joyeux et coloré à l’image du Maroc. Les seules contraintes consistaient à y mettre en scène les collections d’arts moderne et contemporain du client, mais aussi à conserver l’ambiance familiale et facile à vivre de cette maison. « Le plus remarquable était la dimension spectaculaire des pièces, qui offraient de grands volumes à décorer et à sublimer. Les matériaux existants étaient de grande qualité, ce qui a facilité notre travail et nous a permis de nous concentrer sur la décoration. »

« Notre signature se caractérise avant tout par le sur-mesure, avec une attention particulière portée au confort et aux détails. Les intérieurs Pinto sont presque toujours joyeux, colorés, éclectiques et généreux. »

Un univers coloré et joyeux 

L’agence Pinto est intervenue pour apporter de la couleur et de la joie à cette maison alors entièrement revêtue dans des tons de beiges, sans toutefois trop appuyer le trait. Elle s’y est attachée par un travail de peinture, avec l’ajout de filets de couleur sur les arrêtes des murs et le rehaut d’éléments architecturaux, puis le choix des tapis et des tissus. La palette étant largement inspirée des couleurs vibrantes et franches rencontrées au Maroc. Chaque chambre a ainsi sa couleur dominante : jaune, bleu, vert, violet… Le grand salon a quant à lui été rhabillé d’un rouge carmin, et la salle à manger parée d’un orange vif. 

« Fahad Hariri est un amoureux de sa maison. Il aime particulièrement y séjourner en hiver pour retrouver un peu de douceur dans ce qu’il considère être un havre de paix. »

Du mobilier vintage mâtiné de quelques touches orientales  

Pour rompre avec le style habituel des maisons marocaines, l’agence de décoration d’intérieur a opté pour des pièces de mobilier vintage des années 1960-70 qui se prêtent bien à la collection d’arts moderne et contemporain de Fahad Hariri. Quelques touches orientales ont été néanmoins conservées pour répondre à l’architecture des lieux. Dans l’ensemble de la maison, les tapis reprennent l’idée des pièces en laines traditionnelles issues de différents bains, créant des variations et des dégradés subtils de couleur. Mais aussi des lanternes, ainsi que des motifs de palmiers déclinés en peinture sur les murs ou en broderie de paille sur des rideaux ou des abat-jours. 

Si quelques adaptations intérieures ont été opérées, l’essentiel du travail structurel réalisé avec l’architecte de la maison a consisté en des adjonctions – un gymnasium, une piscine intérieure et un spa, ainsi que deux gazébos – et le déplacement de la piscine extérieure. Ces extensions ont changé l’allure générale de la maison, complétées par les aménagements extérieurs : le jardin a été ré-arboré par Madison Cox, une orangerie a été créée, ainsi qu’un jardin de cactées et un espace de jeu pour les enfants. « Travailler au Maroc est toujours une immense joie. L’artisanat fantastique qui s’y trouve, la douceur de vivre du pays… C’est un plaisir d’y retourner. » 

> Article à retrouver sur AD

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :