Première édition des ISOlink Awards : 3 talents « made in ISO » récompensés

Les ISOlink Awards mettent en lumière des parcours inspirants parmi les diplômés de l’ISO. Pour la première édition de ce concours, la cérémonie de remise des trophées s’est déroulée lors de la soirée #ISO30ans, le 30 septembre 2018. Maxime Balouzat, Gwénaël Merlio et Ophélie Girard – les 3 lauréats – reviennent sur cet événement qui récompense leur succès.

Maxime Balouzat, 29 ans, entrepreneur multipropriétaire 

Les lauréats des ISOlink Awards 2018 ont des parcours remarquables à la mesure de leurs ambitions professionnelles. Du haut de ses 29 ans, Maxime Balouzat est co-propriétaire de 4 magasins du groupe Afflelou – bientôt 5 – avec son associé rencontré à l’ISO Lyon. Pour ce diplômé du BTS Opticien-Lunetier, « remporter un trophée des ISOlink Awards est très valorisant ».

Ses projets pour l’avenir ? La poursuite de son activité en tant que franchisé Afflelou et le développement de ses magasins. « J’aimerais également continuer à inspirer les étudiants de l’ISO en leur présentant l’enseigne Afflelou et en échangeant avec eux sur mon quotidien d’entrepreneur ».

Gwénaël Merlio, L’Opticien qui bouge

Gwénaël Merlio a « un parcours atypique : 10 ans passés en magasin d’optique et la création il y a 5 ans de [s]a propre activité d’optique à domicile », L’Opticien qui bougeIl estime, lui aussi, que « le trophée des ISOlinks Awards est une reconnaissance très gratifiante », soulignant au passage que « la soirée #ISO30ans était très réussie ».

À court et moyen terme, Gwénaël a de multiples projets : « étendre les services de son entreprise à 10 villes supplémentaires d’ici la fin de l’année, ouvrir une centrale d’achat d’ici le mois de janvier, ainsi qu’un centre de formation pour les opticiens à domicile, et aider les salariés à soulager leur vue dans le cadre de formations en entreprise ».

Mais aussi « continuer à développer et à faire connaître l’optique à domicile » notamment auprès des étudiants de l’ISO. « C’est une perspective d’avenir pour les diplômés de l’optique, avec une approche différente de l’exercice en magasin ».

Ophélie Girard, chargée de marketing digital et opérationnel chez Hoya

Diplômée du BTS Opticien-Lunetier à l’ISO Lyon, du Bachelor de Manager en Optique puis d’une école de commerce, Ophélie Girard est aujourd’hui chargée de marketing digital et opérationnel chez Hoya.

« Le concours des ISOlink Awards est une excellente initiative. J’y ai participé pour montrer aux étudiants que le diplôme d’opticien offre de nombreuses opportunités notamment dans le digital », explique-t-elle. « La force de l’ISO est de créer une communauté et un réseau d’acteurs du marché de l’optique ».

Un grand merci à nos partenaires Zeiss, Luz Optique et BienVu pour leur participation à cette toute première édition des ISOlink Awards !

> Retrouvez l’article sur le site de l’ISO

L'Institut Supérieur d'Optique forme depuis 30 ans les experts des 
métiers de la vision.

 

Remise de diplômes de Bachelors et MBA : une cérémonie inédite au SILMO

Pour la première année, une cérémonie de remise de diplômes exceptionnelle a réuni les jeunes diplômés des 3 Bachelors (Bachelor de Manager en Optique, Bachelor de Lunetier Créateur, Bachelor des Sciences de la Vision) et MBA (MBA Stratégies Commerciales et Marketing Optique et Santé) de l’ISO et leurs parrains le 30 septembre dernier au SILMO. Cet événement a été le point d’orgue d’une année en connexion permanente avec le monde professionnel. Rencontre avec les majors de promo.

Tout au long de l’année, les étudiants en cursus de spécialisation bac+3 étaient accompagnés par des parrains de renom.

  • GrandVision a mobilisé les étudiants du BMO sur une étude de cas concrète et les a vus s’affronter lors de la grande finale du Challenge ISO – GrandVision 2018 au mois de juin.
  • Parrain du cursus BLC, Theo Eyewear a proposé aux étudiants de dessiner et de réaliser une monture afin de leur apprendre à maîtriser tout le processus de création et leur montrer l’importance du travail à la main dans le métier de lunetier créateur.

De nouveaux parrains pour les promos 2019

Deux  nouveaux parrains prestigieux sont présents aux côtés des Bachelors 2019.

  • Le groupe leader d’enseignes d’optique françaises Krys Group parraine la promo du BMO.
  • La créatrice Caroline Abram dont les collections aux formes ultra-féminines visent à « dédramatiser la lunette », accompagne les étudiants en BLC pour leur projet d’études.

Nolwenn Serré, major de promo du BLC à l’ISO Paris : « Le BLC m’a ouvert les portes de l’artisanat d’art »

Récemment diplômés, les 3 majors de promo des cursus de spécialisation ont de grands projets en préparation. À commencer par Nolwenn Serré, major du BLC à l’ISO Paris, qui a « beaucoup travaillé durant toute cette année ». La jeune femme monte actuellement son atelier de façonnage et travaille sur la création d’un modèle de lunettes en collaboration avec l’atelier Paëlys, spécialisé dans la marqueterie de paille – un métier d’art peu connu.

« Le BLC m’a ouvert les portes de l’artisanat d’art. Je n’aurais jamais pensé suivre cette voie si je ne m’étais pas spécialisée en création lunettière à l’ISO ». Nolwenn a beaucoup apprécié l’ancrage du cursus dans la réalité du terrain, notamment avec tous les intervenants professionnels, ainsi que « les modules artistiques qui ont apporté un vrai plus à [s]a formation. » Animée par la passion du design, elle espère réaliser bien d’autres projets haut de gamme avec des ateliers artisanaux.

Maïté Renouard, major de promo du BLC à l’ISO Bordeaux : « J’ouvre mon atelier de fabrication de lunettes »

Après 10 ans passés à différents postes dans le secteur optique (y compris la gestion de magasin) puis une pause d’un an et demi à l’étranger, Maïté Renouard a intégré le cursus BLC à l’ISO Bordeaux. Son travail et sa motivation lui ont valu le titre de major de promo.

Avec énergie et persévérance, elle travaille depuis plusieurs mois à l’ouverture d’un atelier de fabrication de lunettes, prévue d’ici la fin de l’année. Tous ses produits seront uniques, conçus dans une démarche de savoir-faire artisanal. La reconnaissance de la qualité de sa monture (réalisée dans le cadre du BLC) par Toon de Theo Eyewear a été un signal très positif pour se lancer à son compte.

« Le BLC offre de formidables opportunités, notamment l’occasion de rencontrer un grand nombre de professionnels que l’on n’aurait jamais pu côtoyer autrement. Ce cursus m’a permis de concrétiser mon projet », indique-t-elle.

Caroline Venera Ventura (ISO Lille), major du cursus BMO au niveau national : « Le BMO a été pour moi une année tremplin »

Caroline Venera Ventura, étudiante à l’ISO Lille, s’est beaucoup investie dans son projet d’études, ce qui lui a permis – avec la victoire de son équipe dans le Challenge GrandVision BMO – de devenir major du BMO au niveau national. « J’y ai mis du cœur », souligne la jeune femme. Dans le cadre de son année de spécialisation en management à l’ISO, elle a monté une association baptisée « Lunettes Associations » qui vise à récolter des anciennes montures de marques en bon état et à les revendre à prix cassés sur un site de dépôt-vente dont elle est partenaire. Pour mener à bien ce projet qu’elle espère pérenne, le soutien de l’ISO lui a été précieux.

« Le BMO m’a ouvert beaucoup de perspectives et m’a donné la confiance nécessaire pour parler devant un auditoire, en particulier grâce aux mises en situation. Ce cursus m’a révélée ! » 

Et maintenant, au tour des promos 2019 de tracer leur propre chemin !

> Retrouvez l’article sur le site de l’ISO

L'Institut Supérieur d'Optique forme depuis 30 ans les experts des 
métiers de la vision.

 

Challenge Krys Group 2018 : l’ISO toujours en tête du classement

La 9e édition du Challenge Krys Group (ou GSC Junior), le concours annuel des écoles d’optique françaises organisé par Krys Group, s’est déroulée du 18 au 21 janvier dernier, à la station Les Arcs en Savoie. Cette année encore, les étudiants de l’ISO ont fait briller les couleurs de l’école en raflant les 2 premières places du classement. Un grand bravo aux lauréats, Lara David, de l’ISO Nantes, et Sébastien Trautmann, de l’ISO Toulouse !

Le Challenge Krys Group s’adresse aux étudiants en 2e année de BTS Opticien-Lunetier issus d’une école française d’optique. Lors de ce concours, les étudiants soutiennent leur oral de BTS devant un des 6 jurys de 4 experts (2 opticiens Krys et 2 enseignants).

Lors du GSC 2018, une cinquantaine de professionnels, dont la directrice de l’ISO Toulouse et plusieurs enseignants des écoles ISO, étaient présents. Au total, 15 étudiants de l’ISO ont concouru, parmi lesquels :

  • 4 étudiants de l’ISO Lyon,
  • 2 de l’ISO Lille,
  • 2 de l’ISO Toulouse,
  • 5 de l’ISO Nantes,
  • 2 de l’ISO Nancy.

Deux lauréats issus de l’ISO

Le jury a sélectionné 7 finalistes dont 4 étudiants de l’ISO (3 de l’ISO Nantes et 1 de l’ISO Toulouse). Lara David (ISO Nantes), arrivée sur la première marche du podium, a su se démarquer en particulier par « [s]a motivation et une bonne connaissance de [s]on sujet » avec son oral sur l’adaptation optique dans le sport. « J’ai beaucoup appris sur moi-même, en particulier sur la gestion du stress », déclare la lauréate qui a reçu une Google Home, ainsi qu’un carnet d’Étude Technique des Systèmes Optiques (ETSO) lors de la remise des prix.

Sébastien Trautmann (ISO Toulouse), numéro 2 du concours, a particulièrement apprécié de pouvoir présenter son sujet sur les applications de l’impression 3D en optique devant un parterre de professionnels, qu’il a su convaincre grâce à son aisance à l’oral. La 2e place lui a permis de remporter une tablette tactile.

Les étudiants ont également assisté à une présentation de Krys Group et participé à des speed meetings avec les professionnels pour agrandir leur réseau professionnel. À cette occasion, la lauréate du GSC 2018 a reçu une proposition d’alternance dans un magasin du groupe à Vannes.

Échanges conviviaux aux sports d’hiver

Une fois les épreuves terminées, place à la détente ! Au programme : sessions de ski et dîner dans un restaurant d’altitude. Tout au long du séjour, professionnels, enseignants et étudiants ont échangé sur le métier d’opticien et la filière optique, dans un cadre propice au partage et à la détente. « L’ambiance était très conviviale et les enseignants accessibles », déclare Lara. « Une expérience unique faite de partage et de rencontres », conclut Sébastien, enthousiaste.

Retrouvez l’article sur le site de l’ISO

L'Institut Supérieur d'Optique forme depuis 30 ans les experts des 
métiers de l’optique.