Grande finale du challenge ISO BMO x Krys Group : l’évolution des étudiants saluée par les professionnels

La Grande finale du challenge ISO BMO x Krys Group s’est tenue le 1er juillet 2019, en présence de responsables Krys Group, des responsables de formation du cursus management ISO et du Président de l’ISO. C’est l’aboutissement d’une année de parrainage du Bachelor de Manager en Optique par le groupement d’enseignes français. Bravo à l’équipe de l’ISO Paris qui a remporté ce challenge !

À travers l’étude de cas que Krys Group leur avait présenté en janvier dernier sur son site de fabrication à Bazainville, les étudiants des 4 promotions du BMO (ISO Lille, Nantes, Lyon et Paris) se sont mis dans la peau d’un coordinateur régional du groupe chargé de coacher un opticien multi-propriétaire en difficulté.

Accompagnées par un responsable régional Krys Group – Doniphan Samson à l’ISO Paris, Raphael Pourille à l’ISO Lille, Kévin Duval à l’ISO Nantes et Marc Ducret à l’ISO Lyon –, les 4 équipes demi-finalistes sélectionnées dans chaque centre BMO ont présenté leur analyse et leur plan d’action lors de la Grande finale du challenge le 1er juillet dernier, suivi de la remise de prix.

L’équipe de l’ISO Paris, formée par Raïssa Azeufack, Gaëlle Bihet et Amal, est arrivée en tête, puis celle de ISO Lille sur la 2e marche du podium, et enfin les étudiants de l’ISO Nantes en 3e place. Par ordre de classement, les 3 équipes finalistes ont remporté un Macbook Air, une tablette Apple et un casque Beats.

Un challenge pour « prendre de la hauteur »

« Les étudiantes de l’équipe lauréate ont beaucoup progressé dans leurs choix stratégiques et leur capacité de prise de parole. Cet exercice a été très formateur pour ces futurs managers », souligne Gaëlle Besse, Chef de Projet Développement RH Krys Group.

« Cette étude de cas m’a donné l’occasion d’analyser toutes les facettes du magasin (le marketing, la communication, le merchandising, les ressources humaines…) et de prendre de la hauteur, mais aussi de devenir beaucoup plus à l’aise à l’oral », raconte l’une des finalistes, Raïssa Azeufack, qui souhaite ouvrir d’ici 5 ans une clinique d’optique au Cameroun d’où elle est originaire. « Ce challenge nous a fait grandir et gagné en compétences », renchérit Gaëlle Bihet, qui vise quant à elle le siège d’une enseigne.

Les 3 étudiantes ont fourni beaucoup de travail, tant sur le fond que sur la forme, ont su faire preuve d’une motivation à toute épreuve et surtout y prendre du plaisir – autant de conseils « très bénéfiques » donnés par leur coach Doniphan Samson, qui a apprécié la grande implication des étudiants et leur foisonnement d’idées « à la hauteur de professionnels ».

Ce qui a fait la différence selon lui ? « Leur capacité à jouer le jeu et à prendre du recul, mais aussi à proposer une analyse rigoureuse, un plan d’action structuré, ainsi que des objectifs précis ».

Un partenariat gagnant-gagnant

Couplé au grand Oral du BMO qui réunissait plus de 50 professionnels de l’optique et 80 étudiants des 4 promos BMO, la Grande finale du challenge a été « un succès » et « un bel événement » caractérisé par un esprit d’émulation et une très bonne énergie (Gaëlle Besse).

« Les professionnels sont toujours très contents de ces épreuves. C’est une marque de reconnaissance du milieu de l’optique », analyse Élodie Dubois, coordinatrice nationale BMO. « Cet événement a été un vrai moment de convivialité, de rencontres et d’échanges. Une belle histoire s’est écrite entre Krys Group et les étudiants en BMO. »

Pour Krys Group, ce challenge a été l’occasion d’asseoir son rôle de partenaire pédagogique avec les écoles, mais aussi de déceler des talents. « Nous sommes très satisfaits de ce partenariat avec l’ISO et sommes prêts à renouveler ce type d’expérience », enchaîne Gaëlle Besse. « Les étudiants se sont reconnus dans les valeurs du groupe et nous avons créé du lien avec eux – nous avons d’ailleurs déjà reçu plusieurs candidatures pour travailler au siège. »

Pour Doniphan Samson, « le BMO est une formation très adaptée aux besoins du marché et proche de la réalité terrain ». Le coach « recommande ce cursus qui forme des managers de très bon niveau sans pour autant les formater » et « remercie l’équipe de l’ISO Paris, qui a été particulièrement disponible et à l’écoute, et en particulier Élodie Dubois. »

RDV à la remise de diplôme en septembre pour l’annonce du prochain parrain !

> Retrouvez l’article sur le site de l’ISO

L'Institut Supérieur d'Optique forme depuis 30 ans les experts des métiers de la vision.

Challenge ISO BMO 2019 x Krys Group : les futurs managers et entrepreneurs à l’épreuve

Le 8 janvier, les 85 étudiants des 4 promotions du Bachelor de Manager en Optique des ISO Lille, Nantes, Lyon et Paris se sont rendus sur le site de fabrication de verre CODIR de Krys Group, à Bazainville, pour la présentation du groupe et de l’étude de cas sur laquelle ils vont s’affronter cette année, dans le cadre du parrainage du BMO 2019 par Krys Group. L’occasion pour eux de visiter le site de production et la plateforme logistique du groupement d’enseignes français.

 Une étude de cas pratique

 Le challenge annuel entre les 4 promos du BMO repose sur une étude de cas dont la réponse sera présentée devant un jury au mois de juillet. Cette étude de cas met les étudiants dans la peau d’un coordinateur régional Krys chargé d’accompagner un opticien multi-propriétaire en difficulté dans le redressement de son activité. Tout au long de l’année, chaque promo est coachée par un responsable régional Krys.

 D’un point de vue pédagogique, l’objectif est double : offrir aux étudiants l’opportunité de mettre en pratique leurs connaissances à travers une mise en situation réaliste, mais aussi d’échanger avec des professionnels de l’optique et de développer leur réseau.

« Cette étude de cas vise à faire converger les enseignements transverses que les étudiants acquièrent durant leur formation – management, marketing, finance et capacité d’anticipation – et à valider leur capacité à prendre la parole en public et à convaincre le jury », explique Élodie Dubois, coordinatrice pédagogique BMO à l’ISO.

Grâce à ce partenariat, l’ISO bénéficie du regard d’un leader de l’optique sur le BMO.

Un partenariat gagnant-gagnant

Pour Krys Group, « le parrainage avec l’ISO s’inscrit, à court terme, dans une démarche pédagogique : former ces étudiants à devenir de bons entrepreneurs et managers en leur partageant nos bonnes pratiques », déclare Gaëlle Besse, chef de projet du Développement des Ressources Humaines Réseau de l’enseigne.

Cette collaboration implique d’autres enjeux pour le groupe, comme le développement de sa marque employeur – garantir son attractivité auprès de futurs diplômés bientôt sur le marché du travail – « et le renforcement de notre partenariat avec l’ISO».

Une initiative qui répond, à long terme, à une logique de recrutement : « les diplômés du BMO pourront devenir des collaborateurs dans l’une des 3 enseignes Krys Group (Krys, Lynx Optique et Vision Plus) ou des adhérents associés à la coopérative. »

Les étapes du challenge

Les 4 écoles ISO constitueront des équipes jusqu’à 3 personnes. Lors d’un premier rendez-vous avec leurs coaches, les équipes de chaque école leur présenteront un début de plan d’action, ce qui leur permettra d’affiner leur diagnostic et de réorienter au besoin leur recommandation. Puis, 4 équipes seront pré-sélectionnées dans chaque école par un responsable de l’ISO et une équipe sera sélectionnée par les coaches dans chaque école pour concourir à la finale.

Le 1er juillet, le jury composé des coaches et de membres de la direction Krys Group et ISO récompensera 3 équipes lauréates après la présentation orale de leurs résultats. « Les étudiants seront évalués sur leur capacité à détecter les problèmes, à identifier des solutions à court terme et à proposer un plan d’action concret », précise la coordinatrice du BMO. « Ils sont très motivés, conscients que ce concours peut leur ouvrir des portes dont celles de leur premier emploi ».

> Lire l’article sur le site de l’ISO

L'Institut Supérieur d'Optique forme depuis 30 ans les experts des 
métiers de l’optique.

Journée de la Vision Krys Group : une mission humanitaire à visée pédagogique

Du 15 au 24 octobre, les écoles ISO ont participé pour la 2e année consécutive à la Journée de la Vision Krys Group. Lors de cet événement organisé dans les écoles d’optique, en partenariat avec le Secours Populaire, des personnes en situation de précarité et sorties des parcours de soins ont reçu un équipement optique adapté à leur vue grâce à la mobilisation des étudiants en 2e et 3e années de l’ISO. Les lunettes correctrices sont offertes par la Fondation Krys Group.

Récit d’une étudiante, d’une enseignante et d’un représentant du Secours Populaire.

Une centaine d’étudiants ISO, seuls ou par groupe de deux, ont pris en charge individuellement près de 60 personnes dans le besoin : examens de vue, choix de monture selon leur morphologie et leur correction, prise de mesure, rédaction de bons de commande pour les verres et les montures.

 « Cette action m’a confortée dans mon choix de reprise d’études et de spécialisation », Céline Thérène, étudiante en BSV à l’ISO Marseille

Diplômée de la 1ère promo du BTS OL à l’ISO Marseille en 2008, Céline Thérène a décidé de reprendre ses études et de se spécialiser en santé visuelle, une dimension du métier qui la passionne, après 10 ans d’exercice en magasin. Étudiante en Bachelor des Sciences de la Vision à l’ISO Marseille, elle a pour projet de travailler auprès d’un ophtalmologue.

Sa participation à la Journée de la Vision était pour elle « une évidence », ayant à cœur de « donner le sourire aux gens en les aidant à soulager leur vue ». « J’ai vécu de riches moments d’échanges et de partage avec des personnes que je n’aurais pas pu rencontrer en dehors de mes études à l’ISO. » Céline sait déjà qu’elle vivra d’autres expériences dans l’humanitaire.

« Un double intérêt humanitaire et pédagogique », Axel Pouillon-Guibert, enseignante à l’ISO Paris

Aux côtés des étudiants, Axel Pouillon-Guibert, enseignante d’optométrie et d’analyse de la vision, souligne le double intérêt humanitaire et pédagogique de l’événement. « Ces futurs opticiens ont mis en pratique leurs compétences en toute solidarité et ont pris conscience que ce qu’ils apprennent à l’école a une vraie utilité sociale. »

« Un partenariat à pérenniser avec l’ISO », Patrique Gaffuri, responsable des partenariats au Secours Populaire

« Les étudiants ont fait preuve de beaucoup d’empathie, de sérieux et de professionnalisme », souligne Patrique Gaffuri, responsable des partenariats de la Fédération des Bouches-du-Rhône du Secours Populaire.

« Les personnes prises en charge ont été très touchées par l’accueil qu’il leur a été réservé. Un grand merci pour cette action qui nous permet d’atteindre nos objectifs de solidarité ! » Et d’ajouter : « Ce partenariat formé avec l’ISO pour la Journée de la Vision Krys Group est précieux pour nous ; nous espérons pouvoir le pérenniser. »

> Lire l’article sur le site de l’ISO

L'Institut Supérieur d'Optique forme depuis 30 ans les experts des 
métiers de l’optique.

Les écoles ISO mobilisées pour la Journée de la Vision Krys Group

Le 23 octobre dernier, la Journée de la Vision Krys Group, organisée par la Fondation Krys Group a réuni les écoles ISO autour d’une mission commune : contribuer à la santé visuelle des personnes en situation de précarité. Retour sur cette journée d’action avec Pierre Gerini, Président de la Fondation Krys Group.

Un projet pédagogique et humanitaire

Cette première édition de la Journée de la Vision Krys Group en partenariat avec les écoles d’optique et le Secours Populaire a mobilisé étudiants et enseignants de l’ISO pour équiper des personnes dans le besoin. « L’ISO et ses étudiants étaient particulièrement motivés pour y participer », souligne Pierre Gerini, Président de la Fondation Krys Group. « Ce projet pédagogique s’inscrit dans un partenariat durable avec l’ISO et répond à la volonté des étudiants de s’engager bénévolement dans le cadre d’une action humanitaire ».

La Fondation Krys Group a mis à disposition des étudiants de chaque école participante verres et montures pour mener à bien leur mission. Réalisation d’examens de vue, analyse de leurs besoins, montage et ajustement des lunettes… Les étudiants ont ainsi mis en pratique leurs compétences sous la supervision d’un enseignant opticien, dans les locaux des écoles ISO.

« Je suis extrêmement fier des étudiants de l’ISO »

Afin de pouvoir fournir des équipements de qualité, l’accueil a été limité à 10 personnes par école. « Avec une centaine d’équipements délivrés, le bilan est très satisfaisant. C’est une très belle action que nous avons menée avec le soutien de l’ISO », se félicite Pierre Gerini.

Le Président de la Fondation ne tarit pas d’éloges sur les étudiants : « Je suis extrêmement fier des étudiants de l’ISO. Ils m’ont beaucoup impressionné par leur sérieux, leur professionnalisme et la précision de leurs gestes. C’est très encourageant pour l’avenir de la profession, la relève est assurée ! ».

Pour la prochaine édition de la Journée de la Vision Krys Group, quelques nouveautés sont à l’étude, entre autres, la possibilité d’équiper les personnes en verres progressifs et la participation des internes en ophtalmologie. Pour sûr, l’ISO répondra à l’appel.

> Retrouvez l’article sur le site de l’ISO

L'Institut Supérieur d'Optique forme depuis 30 ans les experts des 
métiers de l’optique.

Challenge Krys Group 2017 : carton plein pour l’ISO !

Cette année encore, les étudiants de l’ISO se sont qualifiés au GSC Junior, le concours annuel des écoles d’optique françaises organisé par Krys Group. Du 12 au 15 janvier dernier, cette 8e édition du Challenge Krys Group a réuni 40 étudiants et 24 professionnels de l’optique à l’Alpe d’Huez. Parmi les 18 étudiants de l’ISO en lice, trois d’entre eux sont sur les marches du podium. Félicitations à Émeline Liévin (ISO Lyon), Éloïse Demange-Legrand (ISO Nancy) et Louise Judic (ISO Nantes) ! 

L’ISO rafle la mise

Après Mathilde Roy (ISO Toulouse) et Lou Bertrand (ISO Nantes) l’an passé, les 3 lauréates du Challenge Krys Group 2017 ont fièrement porté les couleurs de l’ISO. Sont arrivées en tête, dans l’ordre de classement, Émeline Liévin, étudiante à l’ISO Lyon, Éloïse Demange-Legrand, de l’ISO Nancy, et Louise Judic, de l’ISO Nantes.

Le concours du GSC Junior s’adresse à tous les étudiants en 2e année de BTS Opticien-Lunetier issus de l’ensemble des écoles françaises d’optique. Sur les 40 étudiants sélectionnés, 18 étudiants ISO ont participé :

  • 5 étudiants de l’ISO Lyon,
  • 4 de l’ISO Lille,
  • 2 de l’ISO Nancy,
  • 2 de l’ISO Paris,
  • 5 de l’ISO Nantes.

Les soutenances de BTS

Chaque étudiant a soutenu son oral de BTS devant un jury d’experts composé d’opticiens, d’enseignants et de directeurs d’école – au total, 24 professionnels de l’optique réunis en 6 jurys, dont les directeurs de l’ISO Nantes, l’ISO Lille, l’ISO Lyon, l’ISO Nancy et un professeur de l’ISO Paris.

Émeline Liévin, la grande gagnante du concours 2017, a remporté les faveurs du jury en présentant les activités de l’association humanitaire Migdan, soutenue par Krys Group, dans laquelle elle est investie. Elle a été récompensée pour son travail de qualité tant sur le fond que sur la forme et son aisance à l’oral. Largement encensée, la jeune fille a été « impressionnée par la reconnaissance » dont elle a fait l’objet.

Arrivée en 2e place avec un oral sur « l’optimisation de l’attractivité d’une vitrine », Éloïse Demange-Legrand s’est démarquée par l’utilisation de l’humour – un outil qui lui a permis d’évacuer son stress et de susciter l’adhésion de son auditoire – et par le recours aux tutoriels vidéo, une première dans ce concours. « Beaucoup de professeurs ont trouvé ma présentation géniale et sont venus me féliciter » raconte-t-elle.

Quant à Louise Judic, elle a planché sur l’orthokératologie (une technique de correction de la myopie et de l’astigmatisme grâce à des lentilles rigides, essentiellement utilisée dans les pays anglo-saxons), un sujet encore peu connu du public qui lui a valu la 3e place du classement.

Un séjour convivial propice aux échanges

Des speed meetings avec des opticiens ont permis aux étudiants d’approfondir leur connaissance du métier et d’agrandir leur réseau professionnel.

Entre virée à ski, balade en raquette, dîner dans un restaurant d’altitude, les participants ont également profité des sports d’hiver. Dans un cadre idyllique propice à la détente et à la convivialité, les étudiants ont bénéficié de moments d’échanges privilégiés avec des acteurs de l’optique tout au long du séjour.

« Chacun pouvait discuter librement de son expérience et de ses projets avec des opticiens » déclare Émeline Liévin. Louise Judic en garde un souvenir très riche à la fois au plan humain et professionnel avec « de belles rencontres et du partage ». « L’ambiance était géniale. Krys Group est une super famille très soudée » renchérit Éloïse.

Toutes les trois remercient Krys Group et l’ISO de leur avoir donné l’opportunité de vivre cette « expérience exceptionnelle et inoubliable ».

>> Lire l’article sur le site de l’ISO